Vitoria-Gasteiz sera les 17 et 18 juin la capitale espagnole du rock 'n' roll avec l’Azkena Rock Festival. Mais les festivaliers ne seront pas là que pour la musique. La ville fut capitale verte de l’Europe en 2012 et capitale espagnole de la Gastronomie en 2014. 

PLAZA DE LA VIRGEN BLANCA

La visite de Gasteiz commence en général par la Virgen Blanca, point de rencontre de la ville. Située entre le Casco viejo et l’Ensanche, cette place, entourée de maisons blanches et avec en son centre le monument du souvenir de la Bataille de Vitoria de 1813 est l’une des protagonistes du festival. Consultez notre programmation et ne la manquez pas. 

PINTXOS DANS LE CASCO VIEJO

Le Casco Viejo en forme d’amande, fut déclaré monument historique il y a plus de 20 ans, et ses 9 rues conservent leur tracé médiéval.  Par la côte de San Francisco, on arrive directement sur la rue Cuchillería, une des artères principales de la ville, idéale pour déguster les meilleurs pintxos et potes de Vitoria-Gasteiz. On continue ensuite sur Pintorería et Zapatería. Ne ratez pas El Portalón, ses dégustations de vin, ses dîners à thèmes et sa cuisine basque dans l’intimité d’une maison médiévale du XVème siècle, et la tortilla de Senén au bar Sagartoki. Mais l’offre est tellement vaste que nous ne pouvons que vous conseiller un des nombreux guides gastronomiques de la ville : http://www.abc.es/viajar/restaurantes/20140623/abci-ocho-pintxos-vascos-201406231652.html

MUSÉES

Au numéro 54 de la rue Cuchillería se trouve Bibat, 'deux en un' en basque. Ce complexe abrite le Musée Fournier de Naipes, situé dans le palais renaissance de Bendaña, et le Musée d’Archéologie, un bâtiment moderne conçu par Patxi Mangado, devenu une référence indiscutable de la ville. Mais le roi des musées de Gasteiz est sans aucun doute l’ArtiumMusée Contemporain d’Art Basque, situé à deux pas du Casco Viejo. Picasso, Dalí, Miró, Tàpies et Chillida, cycles de ciné, concerts ou récitals de poésie constituent la programmation régulière.


LA CATHÉDRALE DE SANTA MARIA

Quand Ken Follett la visita, il fut si ébloui qu’il décida de s’en inspirer pour la suite de ‘Les piliers de la Terre’. La ville, reconnaissante, érigeât une sculpture de l’écrivain à côté de la cathédrale.  

Ce temple, Patrimoine de l’Humanité de l’ UNESCO,  en a inspiré d’autres : Saramago, Paulo Coelho, Toti Martínez de Lezea et de nombreux auteurs ont dédié quelques lignes à 'La Catedral Vieja', comme l'appellent les locaux. 
Une initiative intéressante est le "Abierto por obras" (ouvert pour travaux), pendant lesquels des visites guidées sont organisées : casque sur la tête, vous pourrez découvrir tous les secrets du bâtiment.  

LES PARCS

Vitoria- Gasteiz a logiquement remporté le titre de Capitale Verte en 2012. La ville a engagé une politique environnementale depuis de nombreuses années et son anneau vert y est pour quelque chose : dix parcs entourent la ville, plus de 700 hectares de forêts, prairies, étangs et promenades qui peuvent être parcourus en vélo (vous pouvez les louer en ville)  et même en montgolfière. Dans celui de Salburua, le plus grand, vous pourriez même croiser des cerfs !

SHOPPING

Les rues Postas, Dato, San Prudencio, Fueros, Independencia et Diputación sont piétonnes et idéales pour acheter tout ce dont vous aurez besoin pour le festival.  Toutes les enseignes sont présentes mais si vous préférez les commerces plus artisanaux et indépendants, le Casco Viejo est pour vous.

Imagen